Installateur sanitaire

Vous l’appeliez Plombier, appelez-le Installateur Sanitaire…

Activités du métier…

PLOM_2Dans la construction neuve comme dans la rénovation, le plombier ou l’installateur sanitaire intervient à différents stades de l’avancement du chantier.

En début, il pose des canalisations domestiques, puis pour la mise en place des appareils sanitaires liés au bâti (baignoire, bac à douche, pâtis supports ou encastrables, etc). Pour ce faire, il calcule les volumes et les débits (d’eau, de gaz, d’air comprimé), trace le réseau de tuyauteries à mettre en place, assure le réglage et la mise en fonctionnement des installations.
En fin de chantier, il pose les appareils sanitaires complémentaires et accessoires (vasque, évier, etc).
Par la suite, il intervient comme réparateur lorsqu’une défectuosité se manifeste dans les appareils ou les canalisations.

Le plombier installe, répare, et entretient également les canalisations industrielles d’eau, de gaz, et d’air comprimé.

Ses activités partent du compteur d’eau et vont de l’installation de salles de bains à celle des équipements collectifs et industriels ; sans oublier les piscines, fontaines, jets d’eau, arrosages automatiques, traitements domestiques des eaux et protection incendie…

Plombier

 

Les qualités…

Le plombier doit faire preuve de résistance physique car il se déplace souvent, porte des charges lourdes, travaille dans des positions parfois difficiles et inconfortables.

L’installateur sanitaire doit être habile, savoir travailler avec soin et sociable car il travaille fréquemment au domicile du client.

Il doit être capable d’initiative pour adapter ses connaissances aux conditions particulières de chaque chantier.

 

Les formations dispensées au CFA :

CAP Installateur sanitaire

BP Monteur en génie climatique et sanitaire

 

|